MARIANO HERNANDEZ, lithografie, ‘King Kong Caracol’, 1979 handgesigneerd

MARIANO HERNANDEZ, lithografie, ‘King Kong Caracol’, 1979 handgesigneerd kaufen? Bieten Sie von 59!
MARIANO HERNANDEZ, lithografie, ‘King Kong Caracol’, 1979 handgesigneerd kaufen? Bieten Sie von 59!MARIANO HERNANDEZ, lithografie, ‘King Kong Caracol’, 1979 handgesigneerd kaufen? Bieten Sie von 59!MARIANO HERNANDEZ, lithografie, ‘King Kong Caracol’, 1979 handgesigneerd kaufen? Bieten Sie von 59!MARIANO HERNANDEZ, lithografie, ‘King Kong Caracol’, 1979 handgesigneerd kaufen? Bieten Sie von 59!MARIANO HERNANDEZ, lithografie, ‘King Kong Caracol’, 1979 handgesigneerd kaufen? Bieten Sie von 59!MARIANO HERNANDEZ, lithografie, ‘King Kong Caracol’, 1979 handgesigneerd kaufen? Bieten Sie von 59!MARIANO HERNANDEZ, lithografie, ‘King Kong Caracol’, 1979 handgesigneerd kaufen? Bieten Sie von 59!
ähnlichen Artikel einstellen
  • Mariano Hernandez (1928)
TypGrafik (Hand signiert)
Zeitraum1945 bis 1999
SigniertHand signiert
Übersetzt mit Google Translate. Originaltext anzeigen .

Originele kleurenlitho van Mariano Hernandez (1926, Toledo, Spanje) uit 1979.

Handgesigneerd en genummerd. 

 

Titel: King Kong Caracol

Jaar: 1979

Afmetingen totaal:  90,0 x 63,0 cm

Afmetingen beeld:  74,0 x 52,0 cm

Gesigneerd: met potlood gesigneerd en genummerd

Oplage: 125 (Dit is nummer 116)

Ingelijst: Nee (niet eerder ingelijst)

Materiaal: Lithografie op geschept papier (Bütten).

Conditie: In zeer goede staat

 

Garantie:

Dit werk is volledig door ons gegarandeerd.
 Dit geldt voor alle werken aangeboden door Papierkamer Aelbrecht op Kunstveiling.nl, tenzij nadrukkelijk anders is vermeld. Mocht blijken dat het werk niet juist is omschreven, zowel m.b.t. de conditie als de authenticiteit, dan ontvangt u de volledige aankoop terug.

 

De standaard garantie op werken is 3 weken, maar kan in overleg verlengd worden.

Als u een werk afhaalt en heeft gecontroleerd, vervalt de garantie op de conditie. Vanzelfsprekend blijft de garantie op authenticiteit dan wel van kracht.

Bezichtigen:

Het is mogelijk om dit werk vooraf te bezichtigen. U kunt het werk bekijken (in Tilburg) voordat u een bod uitbrengt. U kunt een bericht sturen middels de "Stel de verkoper een vraag" button om een vraag te stellen of een afspraak te maken.

Verzendkosten:

Verzenden (kosten koper) PostNL Track&Trace pakket €7,50 of aangetekend €9,50.

Verzending binnen Europa: pakketverzending Track & Trace Buitenland (€14,-) of aangetekende pakketverzending Track & Trace  Buitenland (€15,50).

Ophalen in Tilburg is ook mogelijk.

 

Extra info:

( zie ook: http://www.artmag.com/rencontre/mariano/mariano1.html )

Hernandez vertegenwoordigde Frankrijk op de Biënnale van Ventië in 1972.

 

Werk van Hernandez is opgenomen in museale collecties:

Stedelijk Museum, Amsterdam.

Museo de Arte Moderno, Buenos-Aires.

Museo de Arte Moderno, La Havane.

Musée des Beaux-Arts, Alger.

Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris.

Centre National d’Art contemporain, Paris.

Muzej Na Sovremena Umetnost, Skopje.

LAAC, Dunkerque (Musée d’art contemporain)

 

Né à Tolède en 1926, Mariano Hernandez a passé son enfance en Argentine où sa famille est arrivée en 1930. Il vit au bord du fleuve Rio de la Plata, à Olivos (Buenos Aires). Aîné d’une famille modeste de trois enfants, il apprend la reliure à 14 ans, pour gagner sa vie. Il est, en même temps, bibliothécaire à la Bibliothèque Populaire d’Olivos. Il s’initie seul à la peinture. Depuis 1962, Mariano Hernandez vit et travaille à Paris.

En 1967 il effectue un voyage de plusieurs mois : Népal, Thaïlande, Laos, Cambodge jusqu’aux frontières du Vietnam et peint au contact de la population.

 

Expositions personnelles :

 

1954 : Galerie Kraid, Buenos-Aires.

1962 : Galerie Madeleine Sothmann, Amsterdam.

1963 : Galerie Neufville, Paris.

           Galerie Kerchache, Paris.

1969 : « King-Kong », A.R.C., Musée d’Art Moderne de la Ville de  Paris.

           Galerie Rive Gauche, Paris.

           Galerie Municipale M.T. Douet, Montreuil.

           Galerie Withofs, Bruxelles.

1971 : Galerie Rive Gauche, Paris.

           Galerie Sjürens, Copenhague.

           Galerie Rive Gauche, Rome.

1972 : « Les jambes de King-Kong », Galerie Trampolin, Buenos Aires

           36e Biennale de Venise, pavillon français, « King-Kong Palace », peinture développée dans l’espace (500 m2)

1973 : Compagnie du Cothurne, Centre dramatique national de Lyon.

           Théâtre de la Commune, Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).

           Galerie Cavalero, Cannes.

           Galerie Rive Gauche, Paris.

           Galerie Rive Gauche, Rome.

1974 : Galerie Jacqueline Storme, Lille.

1975 : « Jardins rituels », Galerie de France, Paris.

           «  Terrenales », Galerie Jacqueline Storme.

           «  Jardins rituels », Galerie Cavalero, Cannes.

1977 : Nouveau concept d’architecture créative, Saint-Martin d’Hères.

1979 : Air France-Roissy, Œuvre peinte.

1980 : Musée d’Art Moderne, Dunkerque.

1981 : École des Beaux Arts, Lille, « Rituels ». Toiles et dessins de 1973 à 1981.

1983 : Galerie Christian Cheneau. ABCD. Paris.

1984 : « Toulouse Tango 84 », Espaces Bonnefoy et Saint-Cyprien.

2004 : « Rencontre », Etty Hillesum Centrum, Deventer, Hollande.

2006 : « Voyage à Andromède», chez la famille Calvo, Paris ; peintures, dessins, livres, sculptures.

2010 : Flores ocultas. Peintures, livres, scultures. A la Galerie du Colombier, Paris 1er

 

 

Œuvres monumentales :

 

1967 : « Six heures pour le Vietnam », régisseur Armand Gatti

1969 : Mural polychrome. Piscine municipale. Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne). (274 m2)

1970 : « La joyeuse entrée de King-Kong à Bruxelles » ou « Les gigantesques aventures de King-Kong racontées dans les                rues », organisées par le Théâtre Algol de Bruxelles. Bannières et étendards dans les rues. Fête populaire.

1971 : Groupe Scolaire d’Aulnay-sous-Bois, Seine-Saint-Denis, (120 m2).

           Stade Nautique de Châtillon-Malakoff (500 m2).

1972 : Animation polychrome, CES Cosne-sur-Loire, Nièvre (32M2)

1973 : « Peinture pour une route », plateau d’Assy (1800 m2).

           « Peinture pour une montagne », plateau d’Assy (700 m2),

           réalisée dans le cadre du Poème dans l’espace,  de J-P.  Lemesle.

1975 : C.E.S. Robert Desnos. Orly (500 m2).

1977 : « Participer à la fête », Congrès international des Bibliothécaires, Centre Georges Pompidou. Bannières polychromes                (15 m  hauteur)

1979 : « L’art dans la ville – Art dans la vie », bannières et affiches, F.N.A.G.P.        

            C.E.S. « La justice », Cergy-Pontoise (370 m2).

1981 : C.E.S. 900 Saint-Martin de Crau (160 m2).

1982-83 : C.E.S. 400 Lisses-Evry (200 m2).

1985 : Fresque murale. Fête de la jeunesse. Algérie.

1990 : Crèche à Vitry-sur-Seine (150 m2)

 

 

Expositions collectives : Nombreuses participations parmi lesquelles :

 

1964-1967 : Salon de la Jeune Peinture, Musée d’Art Moderne de la  Ville de Paris.

1964 : « Donner à Voir III», Galerie Argos, Nantes.

           Galerie Creuze. Présentation  Raoul-Jean Moulin.

1965 : « Espagne » ; Hernandez, Ortega, Saura. Galerie Peintres du Monde, Paris, préface de José Maria Moreno Galvan.

1964-1969 : Salon des Réalités nouvelles, Musée d’Art Moderne de la  Ville de Paris.

1966-1973 : Salon de Mai, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris.

1966-1973 : Grands et Jeunes d’Aujourd’hui, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, Pavillon Baltard et Grand Palais, Paris.

1969 : « Du Structuralisme imagé », Hernandez, Lipszyc, Palais des  Beaux-Arts, Bruxelles.

1969 à 1999 : Salon de mai.

1969 à 1999 : Grands et Jeunes d’Aujourd’hui

 

 

Œuvres dans des collections publiques :

 

Stedelijk Museum, Amsterdam.

Museo de Arte Moderno, Buenos-Aires.

Museo de Arte Moderno, La Havane.

Musée des Beaux-Arts, Alger.

Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris.

Centre National d’Art contemporain, Paris.

Muzej Na Sovremena Umetnost, Skopje.

LAAC, Dunkerque (Musée d’art contemporain)

 

 

Œuvres dans des collections privées :

 

Collection Herpain, Bruxelles.

Collection Marinotti, Milan.

Collections en Argentine, Belgique, Italie, France, Pays-Bas, U.S.A.

Collection Christie Cavalero, Biarritz

Collection Marina et Fabien Calvo, Paris

Collection familles Hart-Nibbrig- Hernandez, Italie

 

 

Scénographie :

 

1965 : Concours des Jeunes Compagnies, Théâtre Récamier, Paris :

    « Réussir à  Chicago », décors et imagerie projetés (Premier prix).

1967 : « Six heures pour le Vietnam », d’Armand Gatti,

     imagerie environnante, Salle de la Mutualité, Paris.

 

 

Filmographie :

 

1972 : Daniel Lecomte, interview sur le stade Nautique de Châtillon- Malakoff, dans le cadre de son film sur Fernand Léger.

 

1973 : J. Fournier, reportage sur la montagne et route au Plateau d’Assy, pour l’émission «  Des yeux pour voir », ORTF, Paris.

           Claude Guibert, reportage sur montagne et route peintes au plateau d’Assy. Actualités cinématographiques, Gaumont                (diffusion internationale)

 

Édition diapositives :

 

1972 : « Mariano Hernandez, la colère de King-Kong », OFRATEME, Paris     

1973 : « Mariano Hernandez et la montagne en couleur », OFRATEME, Paris

 

   

Bibliographie, catalogues, préfaces, articles (entre autres) :

 

 

1962 : Raoul-Jean Moulin, « La nature d’un nouveau monde », Les Lettres françaises.

1966 : Gérard Gassiot-Talabot, « Art Contemporain espagnol – Aujourd’hui », N° 521.

1967 : Raoul Jean Moulin, « King-Kong ou la signalisation du mythe », Opus International, N° 2.    

1969 : Raoul Jean Moulin, « King-Kong », ARC, Musée Art Moderne, Ville de Paris.                 

           Henri Van Lier, « Une symbolique contemporaine ».

1972 : « King-Kong Palace », Venise, préface de Raoul-Jean Moulin, « Du comportement et de sa mise en oeuvre».

            Michel Conil Lacoste, « Une Biennale à succursales multiples», Le Monde.     

           Jean-Jacques  Lévêque, « Reflets d’une crise », Les Nouvelles littéraires.

           Georges  Boudaille, « La Biennale des farfales », Les Lettres françaises.

1973 : Raoul-Jean Moulin, « Le paradis perdu », Gal. Rive Gauche.

           « Les signes et leur parabole ».

1974 : Angel Bonomini, « Hernandez », La Nacion, B. Aires.

           Raoul-Jean Moulin,  « Hernandez », L’Humanité.

1984 : Jean-Luc Chalumeau, « Les Vénus Barbares de Mariano Hernandez », Opus International, N° 93.

1993 : Alicia Dujovne Ortiz, « Audace, Boulimie, Energie »

2007 : Anguéliki Garidis, « La peinture de Mariano Hernandez : entre obsession et lumière », ArtMag.     

 

 

 

 

 

GarantieBei der Einstellung des Loses erkläre ich, dass ich den bei Artpeers geltenden Garantiebedingungen hinsichtlich einer korrekten Beschreibung des angebotenen Loses, zustimme

Der Verkäufer übernimmt die volle Verantwortung für diesen Artikel. Artpeers bietet nur die Plattform für diese Transaktion an, die direkt mit dem Verkäufer abgerechnet werden muss. Mehr Information.

Mariano Hernandez (1928)

SpanischSpanischAlle Werke von diesem Künstler (0)
Angeboten durch  Papierkamer Aelbrecht
FA. (4 )

Mitglied seit 2012
2 verkaufte Lose
Alle Lose von diesem Anbieter (0)
Pinterest
Die Auktion ist beendet
Auktionsdetails
Startzeit:28-02-2017 um 22:35
Endzeit:11-03-2017 um 22:35
Ausrufpreis € 59
Auktionsprovision: 15%
AbholenJa, das ist möglich
Ort des ObjektsTilburg,  Niederlande
Versenden

Sie haben noch keinen Account?
Durch die Erstellung eines kostenlosen Kontos können Sie auf {{numberOfItems}} Artikel bieten oder selbst einen Artikel in die Auktion aufnehmen.